Historique du Bioethanol

Le bioéthanol est un biocarburant utilisable à l’intérieur des moteurs à essence. Le terme bioéthanol est un amalgame. Le préfixe bio indique que l’éthanol est produit à partir de matière organique (biomasse) et n’a pas de lien avec le terme « bio » généralement utilisé afin de désigner l’agriculture biologique. Cet éthanol d’origine végétale n’est rien d’autre que de l’alcool éthylique, le même que celui que l’on trouve à l’intérieur des boissons alcoolisées. Le bioéthanol existe depuis la création de l’industrie automobile. Nikolaus Otto, l’inventeur du moteur à explosion avait conçu et adapté son invention pour fonctionner à l’éthanol, un alcool obtenu notamment par synthèse chimique après gazéification de produits carbonés, en particulier du bois. De son coté, Rudolf Diesel, inventeur du moteur à combustion, utilisait de l’huile d’arachide afin de faire fonctionner ses machines. Enfin la très célèbre Ford T roulait quant à elle totalement au bioéthanol. Mais avec l’arrivée du pétrole à bas prix sur le marché des carburants, les consommateurs et les industriels délaissèrent les biocarburants au profit de ce qui allait devenir le carburant le plus utilisé du siècle. Après le premier (1973) et second (1979) choc pétrolier la question se tournait vers la reconsidération des biocarburants. De nombreuses recherches virent le jour vers les années 80, mais pour finalement être abandonnées après le contre-choc pétrolier de 1986 qui fit redevenir le pétrole peu coûteux et très bon marché qui bien sur attira de nouveau les consommateurs et industriels qui avaient tenté de se tourner vers un or noir plus écologique. Coup de théâtre un renouveau de l’intérêt des biocarburants est apparu à la suite de la nouvelle hausse du prix du baril de pétrole au début des années 2000, dépassant même la barre des 50$ le baril, ainsi qu’avec l’émergence d’un idéal écologique et de la lutte contre l’effet de serre. À la fin du siècle précédent, L’Europe ainsi que la France se sont toutes deux engagées dans le développement du biocarburant. En 2003 la Commission Européenne a validé trois grandes directives qui ont pour but de favoriser et d’accélérer leurs développements : – La “Promotion des biocarburants” qui a établi les objectifs d’incorporation. – La directive “Taxation des énergies” qui autorise les Etats membres à appliquer une exonération partielle ou totale des contributions sur les biocarburants. – La directive “Qualité des carburants” établissant les spécifications techniques des carburants et permettant d’autoriser l’incorporation de l’éthanol à l’intérieur de l’essence. Dans cette dynamique, la France s’était engagée à faire un plan qui permettra l’émergence rapide d’une filière bioéthanol à l’échelle nationale…

Comment est fabriqué le bioéthanol ? 

Un biocarburant est un carburant d’origine végétale qui possède des propriétés semblables au pétrole. Le bioéthanol est un biocarburant éthylique (alcool) produit à base de biomasses, elles-mêmes issues de déchets végétaux ou de plants cultivés dans le but de sa création. L’entièreté des végétaux contenant du saccharose peuvent devenir source de bioéthanol. C’est pour cela que d’autres techniques sont utilisées ailleurs sur le globe, par exemple avec de la canne à sucre au Brésil.

Carburant Compatible

Le SP95 et SP98 contiennent tous les deux du bioéthanol d’une concentration pouvant aller jusqu’à 5%. Tous les véhicules essence peuvent utiliser ces carburants. Le E10 est un nouveau carburant sans plomb pouvant contenir jusqu’à 10% de bioéthanol en incorporation directe. Tous les véhicules mis en circulation après l’an 2000 (sauf exceptions), ainsi que de nombreux véhicules d’avant 2000, peuvent utiliser le SP95-E10. L’E85 est un carburant composé de 65% à 85% de bioéthanol en incorporation directe, et d’essence SP 95. Il a été reconnu comme carburant au Journal Officiel du 1er juin 2006, et la commercialisation est autorisée depuis le 1er janvier 2007. Les voitures FlexFuel fonctionnent au biocarburant Superéthanol E85 ainsi qu’à tous les carburants essence. Il est disponible dans plus de 2000 stations-services en France.

Professionnels

Le bio éthanol est donc un carburant totalement renouvelable, car il est produit à base de matière première végétales.

Son utilisation comporte plusieurs avantages pour les entreprises :

  • Véhiculer l’image d’une entreprise plus propre et tourné vers l’avenir

(Réduction des effets de serres…)

  • Réaliser de nombreuses économies lors des passages à la pompe

Voici quelques exemples concrets d’entreprises ayant adoptés un ou plusieurs boitiers homologués E85, et constater leurs évolutions et les économies qu’ils ont réalisés à travers leurs témoignages.

Particuliers

Le bio éthanol est déjà présent dans plusieurs essences, comme par exemple le SP95-E10, qui est dorénavant compatible avec plus de 95 % des véhicules présent sur les routes de France.

Passer à la vitesse supérieure en vous munissant d’un boitier E85 homologués et réduisez encore plus vos dépenses à chaque passage en station services !

Découvrez dès maintenant des exemples concrets de familles issues de situations et de milieux divers, et observer l’évolution de leurs budget et les économies qui en découlent.

Le bioéthanol facteur de Développement Durable